Impression sur textile – Les techniques incontournables

Pourquoi choisir l’impression sur textile ?

L’impression est un procédé incontournable pour la création de produits textiles personnalisées et attrayants auprès des consommateurs. Les professionnels de la fabrication de tissu investissent et ont tout intérêts à miser sur l’édition du textile à travers des techniques qui peuvent varier en fonction du coût, de la qualité de la réalisation et du résultat recherché. Afin de véhiculer une image de marque de qualité professionnelle, les différentes techniques d’impressions exigent une réalisation irréprochable et doivent répondre à des normes de mise en exécution.

Découvrez les secrets de fabrication des impressions sur textile et leurs différents avantages à travers une présentation des différentes techniques d’impressions !

BRODRERIE TEXTILE

La broderie textile est une technique ancestrale. Les nouvelles technologies ont permis le renouvellement de cet art, avec notamment l’apparition des machines à broder sous assistance informatique. Cela permet la réalisation de visuel sur les tissus d’une extrême précision.

Capture d’écran 2018-11-18 à 02.35.59

© imbretex

La broderie textile est la méthode idéale sur des vêtements épais tels que les sweats, les doudounes ou bien encore les bonnets.


La réalisation type pour la broderie textile

  • Etape 1 : Importation du logo

Sur Illustrator, il est possible de retravailler le logo et de changer les polices.

  • Etape 2 : Choix de l’épaisseur de la broderie

Cette étape permet de choisir le nombre de points et l’épaisseur de la broderie pour la réalisation finale.

  • Etape 3 : La broderie

Les machines peuvent exercer une rotation allant jusqu’à 270° pour maximiser les options de couture. Il est aussi possible d’appliquer jusqu’à 15 couleurs à la fois.

Le temps nécessaire pour réaliser une broderie textile dépend de la complexité du motif final. Un simple logo sera plus simple à réaliser qu’une image alambiquée.

SERIGRAPHIE TEXTILE

La sérigraphie est elle aussi une technique ancestrale. Son utilisation se fait à travers de nombreux supports. Son succès est tel que c’est la méthode d’impression sur textile la plus utilisée dans le commerce. Avec un coût très faible, elle bénéficie néanmoins d’un rendu optimal. Les visuels finaux ont pour spécificités d’avoir un aspect de peinture fine.

Capture d’écran 2018-11-18 à 03.03.02

© An Min

La sérigraphie textile est parfaite pour les impressions à grande échelle. Choisir la sérigraphie permet notamment de baisser le coût de fabrication à l’unité du textile.

La réalisation type pour la sérigraphie textile

  • Etape 1 : La préparation numérique

Sur Illustrator, préparer les différents fichiers nécessaires ainsi que les motifs à sérigraphier.

  • Etape 2 : L’impression et l’éduction du film

Ce film permet l’isolation du cadre dédié à l’impression. Il faut ensuite enduire le film d’encre.

  • Etape 3 : Le séchage

Le temps nécessaire pour le séchage d’une sérigraphie est de 5 minutes.

  • Etape 4 : Calage et dépôt de l’encre pour l’impression

Une fois que l’écran est calé sur la machine, il faut déposer une seconde fois l’encre dédiée à l’impression.

  • Etape 5 : Le nappage et le séchage.

Il faut ensuite passer à la façon d’un pochoir l’encre pour que l’impression soit faite. Il faut ensuite laisser sécher le tissu 2 minutes à 140° sur un tunnel infrarouge.

Le temps de préparation pour une sérigraphie textile nécessite une dizaine de minutes.

IMPRESSION NUMERIQUE DIRECTE

L’impression numérique directe est une technique qui consiste à imprimer un visuel directement sur le textile. Ce type d’impression permet d’intégrer l’encre au textile, garantissant ainsi une adhésion nette sur le tissu.

Capture d’écran 2018-11-18 à 03.04.52

L’impression numérique directe est optimale sur les vêtements aux visuels très colorés. Sur les vêtements blancs, l’impression numérique directe a un coût bas tandis qu’avec des vêtements de couleurs, le coût est plus élevé.

La réalisation type pour l’impression numérique directe

  • Etape 1 : Importation du logo

Sur Illustrator, il faut choisir une image vectorielle.

  • Etape 2 : La préparation de la zone de travail

Il faut pré-traiter la zone d’impression afin de garantir une impression lisse et brillante.

  • Etape 3 : L’application de l’encre.

La plaque d’impression est configurée pour vaporiser cm par cm des couleurs fluides, lumineuses et avec de beaux dégradés.

  • Etape 4 : Le séchage.

Le temps de séchage du tissu est de 6 minutes dans le tunnel de séchage.

L’impression numérique directe offre l’avantage de ne pas avoir de temps de préparation d’un support d’impression.

LE FLOCAGE

Le flocage est une technique relativement rapide et propose une résistance forte au lavage. Toutefois, il faut faire attention à l’étape du sèche-linge qui pourrait faire disparaitre l’impression floquée. Le flocage offre un effet de velours au touché à travers un effet de relief.

flocage

© imbretex

Le flocage est très rependu sur les vêtements tels que les polos, les sweat-shirts ou bien encore les chemises. Il faut noter que le flocage est une des seules alternatives pour les vêtements de type coupe-vent. Il apporte un effet de velours au toucher sur les vêtements.

La réalisation type pour le flocage

  • Etape 1 : L’impression de l’image

Il faut tout d’abord choisir une image qui sera l’objet du flocage et le vectoriser sur Illustrator. Une fois la vectorisation faite, il faut préparer l’impression. Attention, il faut inverser l’image avant de l’imprimer afin qu’elle apparaisse du bon côté sur le tissu.

  • Etape 2 : L’échenillage

Pour une impression floquée, l’échenillage peut varier en fonction du nombre d’éléments sur l’image. Il faut alors privilégier les motifs simples afin de gagner du temps lors de cette étape.

  • Etape 3 : Le pressage

Le flocage se fera pendant 15 secondes dans un four chauffé à 150 degrés. Toutefois, avant d’actionner la machine à presse sur le tissu, il faut ajouter un papier de type sulfurisé entre la partie floquée et la presse pour protéger le flocage.

Le temps de réalisation du flocage dépend de la complexité de l’image voulue. Par exemple, le flocage d’un numéro sur un maillot prend 5 minutes tandis que le flocage d’une image complexe tel que des fleurs sur une chemise peut atteindre jusqu’à 20 minutes.

IMPRESSION FLEX

Pour une réalisation affinée et résistante, l’impression flex est la solution à choisir. Ce type d’impression offre de nombreux avantages dont la capacité de couvrir une surface étendue et la possibilité d’accéder à une gamme de couleurs vive et variée. De plus, l’impression flex offre une finition de type velours ou bien de type cuir.

Capture d’écran 2018-11-18 à 02.51.00

© tiboinshape

L’impression flex se fait de la même manière que le flocage. Toutefois, le rendu final diffère avec un lissage des motifs qui rend un touché proche du plastique.

La réalisation type de l’impression flex

  • Etape 1 : L’impression de l’image

Avec illustrator, il suffit de vectoriser l’image.

  • Etape 2 : L’échenillage

Cette étape consiste à retirer les parties superflues d’un vinyle thermocollant afin d’en personnaliser l’aspect.

  • Etape 3 : Le transfert

L’application se fait sur un papier de type sulfurisé. Pour une meilleure adhésion du vinyle thermocollant, il ne faut pas hésiter à chasser l’air à l’aide du processus de marouflage.

  • Etape 4 : Régler la presse à transfert

Entre 130 à 150 degrés, le vinyle adhère au tissu et rapidement.

  • Etape 5 : Poser du flex sur la machine

Une fois l’adhésion faite, il faut retirer la membrane et peler à chaud le vinyle.

L’impression Flex est la technique qui permet de valoriser vos textiles au mieux et rapidement. Soit 5 à 15 secondes en fonction de la matière sélectionnée. Il a en effet l’avantage d’être utilisable sur tout type de support (polyester, coton, cuir…).

IMPRESSION NUMERIQUE PAR SUBLIMATION

L’impression numérique par sublimation est la technique idéale si la matière que vous utilisez est du polyester. En effet il permet une adhésion sans défaut sur votre encre contrairement aux autres types de tissus.

Capture d’écran 2018-11-18 à 02.44.35

© imbretex

Pour une optimisation maximale de votre impression numérique par sublimation, choisissez un tissu en polyester de couleur blanche. Les tissus de couleurs sont plus compliqués à travailler avec l’impression numérique par sublimation.

La réalisation type d’une impression numérique par sublimation

  • Etape 1 : L’impression de l’image

Avec le logiciel Illustrator, sélectionnez votre motif à transférer sur votre textile. Lancez l’impression sur un papier spécifique au tissu.

  • Etape 2 : Préparation de la presse

Chauffer la presse entre 180 et 210 degrés.

  • Etape 3 : Le transfert de l’image sur le vêtement

Une fois le tissu placé sur la partie en mousse de la presse à chaud, placer la feuille de transfert sur le tissu et actionner la presse quelques secondes.

  • Etape 4 : Le retrait

Une fois l’impression faite, il faut retirer délicatement le papier de transfert.

Le temps de réalisation pour un imprimé de textile par sublimation dépend du temps de chauffe et de la pression sur la machine à presse.

One thought on “Impression sur textile – Les techniques incontournables

  1. Pingback: La création de LOGO pour T-Shirt avec Illustrator - Blog Wordans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *